La dévotion à Notre-Dame-de-Protection

 

   Il existe à Québec une petite statue miraculeuse qui se nomme Notre-Dame-de-Protection. Elle fut apportée au Canada en 1648, par la bienheureuse Catherine de Saint-Augustin, religieuse Hospitalière de la Communauté de Bayeux, en France. Cette statue fut d’abord placée à l’Hôtel-Dieu du Précieux-Sang de Québec. De cette maison, elle passa à l’Hôpital-Général, le premier avril 1693. Les Fondatrices de l’Hôtel-Dieu, pour marquer leur prise de possession, la posèrent au chœur, firent devant elle une consécration à la Mère de Dieu, la reconnaissant pour première Supérieure du nouveau Monastère.

    Des dizaines de miracles, telles que des guérisons physiques et spirituelles, sont attribuées à cette statuette. Un jour, en l’an 1866, un incendie ravagea le village Saint-Sauveur près de Québec, ce qu’aujourd’hui nous appelons le quartier Saint-Sauveur. Étant un village d’ouvriers, les maisons étaient quasiment toutes faites de bois. Même l’église ne fut pas épargnée. Une femme qui avait appris à connaître la statue de Notre-Dame-de-Protection se confia à elle. Elle exposa une image de Notre-Dame-de-Protection à la porte de sa demeure, persuadée que ce lui serait une puissante sauvegarde. Sa foi ne fut pas trompée. En effet, les flammes, respectant l’image de Notre-Dame, se détournèrent d’une manière prodigieuse, et la maison fut épargnée. 

 
 

Sources: