Un tableau miraculeux de Sainte Anne

 
 

Fondation d’une nouvelle paroisse: 

La paroisse de Sainte-Anne-de-Varennes fut fondée en 1692, suite à la construction de la première église, qui fut une petite église campagnarde dont l’ouverture coïncide avec l’érection canonique de la paroisse de Varennes par Monseigneur Jean-Baptiste de St-Vallier, deuxième évêque de Québec. C’est dans ce village que sainte Marguerite d’Youville naquit et fut baptisée en 1701.

Arrivée d’un tableau miraculeux de Sainte Anne:

En 1718, une seconde église fut construite, alors que la ville comptait 375 habitants. Sur le nouveau terrain, on lui adjoint un presbytère et un cimetière. C’est à ce moment que la paroisse reçut le tableau miraculeux de sainte Anne, peint en 1730 par un certain F. Favelle. Le tableaui fut rapidement réputé miraculeux. De nombreux ex-votos y furent placés en reconnaissance pour les faveurs obtenues. On signale même deux guérisons le 12 juillet 1900.

Le tableau de Sainte-Anne fut originellemment placé dans cette chapelle du village. C’est dans celle-ci que Monseigneur Ignace Bourget le couronna solennellement en la fête de Sainte Anne, le 26 juillet 1842, en vertu d’un indult du pape Grégoire XVI. 

Construction d’une nouvelle chapelle:

En 1868, la chapelle fut remplacée par une nouvelle étant donné qu’elle tombait en ruine. On acheva de construire la nouvelle chapelle en 1868, et elle fut solennellement bénie par Monseigneur Ignace Bourget le 28 juillet de la même année. On y plaça le tableau miraculeux qui y demeura jusqu’à récemment. De nos jours, le tableau miraculeux se trouve dans la basilique Sainte-Anne-de-Varennes. Chaque année, en la fête de Sainte Anne, le tableau est transporté en procession solennelle depuis la basilique jusqu’à la chapelle, afin d’y être vénéré par le public.